liza fieni

24 mai, 2008

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 2:30

 dans amour poèmes cani_del_sole_1240386_ 

Une étincelle de vie
et stupéfaits
nous nous demandons pourquoi :
le pourquoi de la joie
du soleil qui dore,
le pourquoi de la douleur
qui creuse,
qui plie,
qui blesse,
dans la conscience
de la fin.

6 mai, 2008

Cet été

Classé sous amour,amour poèmes — lizafieni @ 10:15

 Cet été dans amour estate3

Cet été
Je serai avec toi à la mer
Je veux humer ta peau salée
Rougie par le soleil
Et regarder tes yeux
Qui captent les rayons
Réfléchis par les vagues
Et y entrer avec mes yeux
Et en eux me perdre
Pour être toi
Devenir une molécule
De tes molécules
Pour atténuer cette fièvre d’amour
Qui brûle plus que le soleil
Que même la mer
Ne parvient à apaiser

8 mars, 2008

les miettes

Classé sous amour — lizafieni @ 10:09

 

 les miettes  dans amour

Il y a les miettes de vie
accrochées aux bords
des rues,
couvertes par les buissons
afin que le vent
ne les disperse pas,
car elles sont un refuge sûr
pour les nuits de vent
quand elles ont été tirées
du bonheur.

Il y a les miettes de vie
enfermées dans les tiroirs
car la mémoire aussi
a jeté la clé
des moments difficiles,
décolorés sous le soleil d’été,
chargé le soir
d’ardents couchers.

l’arc-en-ciel coloré

Classé sous amour — lizafieni @ 10:06

l'arc-en-ciel coloré  dans amour 

Mes pensées marchent
sur l’arc-en-ciel coloré
entre l’horizon net
et le ciel sur les champs
que mon cristallin lorgne.
La brume s’est dissipée
en larmes de pluie
qui a lavé mon visage,
ciré les plantes vertes
et nettoyé mon coeur.

sur la ligne de démarcation

Classé sous amour,amour poèmes — lizafieni @ 10:01

sur la ligne de démarcation dans amour home_01 

Je me trouve
sur la ligne
de démarcation,
stupéfaite,
incertaine,
le souffle lourd
- une musique magique,
des yeux indiscrets -
il n’y a que le vent
qui caresse mes cheveux
et m’indique un point
à l’horizon.

3 février, 2008

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 17:40

 dans amour poèmes 

Parmi les pulsations
de l’univers
je me suis perdue
et puis retrouvée.
La caresse du vent
dans la tiédeur automnale
m’a réconfortée.
A l’horizon les montagnes d’azur
aux sommets enneigés
m’ont rendu la gaieté.
Et me voici prête
pour de nouveaux défis
et de nouveaux parcours.

11 janvier, 2008

Le langage des âmes amoureuses

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 4:07

Les âmes
amoureuses
ont leur propre langage :
lèvres closes
regards éloquents
battements de coeurs.

La fougue de l’amour

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 4:03

La fougue de l'amour dans amour poèmes Cubeta_04 

Je veux encore
peindre mes rêves
avec un petit pinceau
de soie écarlate,
je veux encore
poser mon imagination
sur les ailes du goéland
et regarder au loin.
Tout comme toi
j’ai abrité le désir
mais mon monde a changé.
Je parcours un sentier de mousse
accroché à flanc de colline
et qui s’épanouit en éventail
alors que décline
la fougue de l’amour.

4 décembre, 2007

perdue

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 18:40

perdue dans amour poèmes 

Parmi les pulsations
de l’univers
je me suis perdue
et puis retrouvée.
La caresse du vent
dans la tiédeur automnale
m’a réconfortée.
A l’horizon les montagnes d’azur
aux sommets enneigés
m’ont rendu la gaieté.
Et me voici prête
pour de nouveaux défis
et de nouveaux parcours.

30 novembre, 2007

* * *

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 23:11

* * * dans amour poèmes pensierosa

 Entre mes mains
ont glissé
les jours,
gris,
brumeux,
mornes,
pareils,
- telles des journées,
froides et humides,
de novembre -
et je viens seulement,
en un éclair,
de m’en apercevoir.

12345

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le GRENIER des MOTS-REFLETS...
| Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...