liza fieni

17 février, 2007

À ma fille

Classé sous amour poèmes — lizafieni @ 12:39

Ne me jette pas à la face
je t’en prie
tes premières déceptions !
Toujours vives, les miennes
collent encore à ma peau,
telles des plaies mal cicatrisées
qui saignent sans cesse.
Mais qu’est-ce que je raconte ?
À qui une fille peut-elle se confier ?
Quelle importance
si les blessures d’une mère
suppurent encore ?
Viens,
ma petite,
que je t’embrasse
et unissons nos souffrances,
nous sommes liées
aujourd’hui comme hier
lorsque ma vie
était ta vie
et ma nourriture
la tienne.
Que le sang des mêmes plaies
soit maintenant notre ciment.

Viens,
que je t’embrasse

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le GRENIER des MOTS-REFLETS...
| Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...