liza fieni

5 novembre, 2006

Accepter

Classé sous Non classé — lizafieni @ 8:20

Accepter dans Non classé 30082004101835pagimage2

Les marguerites avaient ouvert
leurs yeux au soleil
- gaies, elles buvaient
le bonheur de ses rayons.

Un homme passait
courbé par la souffrance
quelque peu soulagé
par l’air de printemps.

L’homme se demandait
le pourquoi de la douleur
et de la cruelle loi de la vie.

Le soleil resplendissait.
Accepter, c’est profiter
du temps, long ou bref,
de l’existence.

Laisser un commentaire

Fée |
Rikach-inspiration |
yvanlepape |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le GRENIER des MOTS-REFLETS...
| Le Rêve Errant
| Jean-michel BARRAT Artiste ...